flapjacks_105

Le bon ami de mon amie est mon amie. Ou pas.

Présenter son bon ami à ses parents et ses amis c'est pas la chose la plus facile à faire. Ta mère se demande s'il te traite bien, ton père se demande s'il ne profite pas trop de sa charmante et innocente fille. Tes copines se disent: " il a intérêt à être à la hauteur de sa réputation! C'est pas qu'elle nous embête à nous parler tout le temps de lui mais quitte à nous pourrir les oreilles, autant que ce soit pour quelqu'un de vraiment bien!".

C'est pas toujours évident mais la fille étant très maline, elle a pris soin de dresser une liste de choses à faire/à ne pas faire, à dire/à ne pas dire. Du genre: "Oh ouais Sarkozy, c'est un connard" à un papa encarté UMP.

Présenter son bon ami, c'est donc délicat. Ca fait transpirer mais finalement on s'en sort en général plutôt bien. Parce que merde, on a quand même bon goût, s'agirait de pas l'oublier!

Le plus dur finalement, c'est d'être de l'autre côté. Oui. Rencontrer le bon ami d'une copine, ça peut aussi être une épreuve. Genre: et si je trouve qu'il a une tête de con, qu'est-ce que je dis à ma copine? Eh bien RIEN! Tu te tais. Tu te tais parce que toi-même tu n'aimerais pas qu'on insinue que ton bon ami est un parfait crétin. Le jour où tu te fais larguer salement, tu te dis que finalement t'aurais bien voulu qu'on te prévienne avant mais tant que tu es dans ton trip "love love love le ciel est bleu, les oiseaux chantent", t'aimes autant que personne te contredise.

Et puis, le truc pénible aussi,  c'est que tu te demandes si c'est pas le bon ami de ton amie qui va trouver que t'es trop nuuuuuuulle ouuuuuuh.

'tain le stress!

Donc moi je propose que, dans le doute, quand une rencontre bon ami/ amis s'organise, le mieux c'est de faire un bon gâteau. Un gâteau délicieux qui donne envie d'y revenir. Comme ça si l'un ou l'autre a envie dire un truc désagréable, il se contente de replonger dans son assiette et il ravale ce qu'il a à dire .

NB: à mes copines: le fait d'avoir repris deux fois du gâteau à chaque fois ne prouve pas du tout que je pensais quelque chose de fort désagréable! Ca prouve juste que je suis une gloutonne. Parce que ouais, en général, mes copines sont comme moi. Elles ont bon goût!


La recette


- pommes

- bananes

- amandes hachées

-1 noix de beurre

-1 càs d'eau

-30g de sucre

-1 càc de cannelle en poudre

-rhum

Préchauffer le four à 200° (th 6/7 )

Peler les pommes et les bananes et coupez les en tranches. Les disposer dans une poêle avec le beurre , le sucre , l'eau, la cannelle et le rhum laisser mijoter une dizaines de minutes à couvert  pour que les pommes soient tendres. Ajouter les amandes hachées.

-225g de farine  (j'ai fait un mélange farine - poudre d'amandes)

-1 sachet de levure chimique

-80g de beurre (j'ai mis du beurre salé)

-50g de sucre

-1 oeuf battu

-10 cl de lait

-50g d'amandes

Incorporez le beurre à la farine du bout des doigts pour obtenir un mélange sableux.

Ajoutez le sucre et la levure puis l'oeuf et le lait et mélangez afin d'obtenir une pâte souple et encore collante

Mettre lla compotée dans un plat allant au four et recouvrir de grosses cuillères à soupe de pâte en laissant des espaces.

Répartir les amandes et enfourner 30 min ( pour moi ça a pris 20 minutes)  jusqu'à ce que le dessus soit doré.

Servir avec une sauce caramel-crème fraîche. Slurp!

flapjacks_110